Personnalités

Personnalités liées ou nées à Pontorson :

Robert de Torigni (1106 – 24 juin 1186) , quelquefois de Thorigny (Robertus de Torigneio), un chroniqueur normand, seizième abbé du Mont-Saint-Michel, de 1154 à 1186, grand bâtisseur, diplomate, historien et conseiller privé d’Henri II d’Angleterre. Robert devient en janvier 1162 châtelain de Pontorson.


Bertrand Du Guesclin (vers 1320 – 13 juillet 1380) , fut capitaine de Pontorson et du Mont-Saint-Michel.


Olivier V de Clisson (23 avril 1336 – 23 avril 1407) , est un grand seigneur féodal breton, connétable de France, comte de Porhoët, baron de Pontchâteau. Le 23 octobre 1370, Clisson s’allie avec Du Guesclin, par le serment de Pontorson.


Pierre de Rostrenen (? – 1440) , chambellan du roi Charles VII et lieutenant général du connétable de Richemont. En 1426, après la reprise de la ville aux Anglais, le connétable Arthur de Richemont lui confie la garde de Pontorson ; il y est qualifié de capitaine de Pontorson. Il est fait prisonnier en 1427 au cours des combats pour la défense du Mont-Saint-Michel, près de Pontaubault alors qu’il se rendait au secours d’Avranches.


André de Laure (? – 25 mars 1499) , est un bénédictin français, trente-troisième abbé du Mont-Saint-Michel, de 1483 à 1499. Chantre et archidiacre du monastère, et prieur de Pontorson.


Christophe de Thou (28 octobre 1508 – 1er novembre 1582) , un magistrat français, décédé à Pontorson, premier président du Parlement de Paris du 14 décembre 1562 à sa mort.


 

Gabriel Ier de Montgommery, seigneur de Lorges (5 mai 1530 – 26 juin 1574) , Comte de Montgomery tua accidentellement, lors d’un tournoi, Henri II de France. Il s’enfuit à Jersey où il se convertit au protestantisme et devient une grande figure de la Réforme en Basse-Normandie.


Gabriel II de Montgommery (vers 1560 – 13 juillet 1635) , mort à Pontorson, il fut officiellement gouverneur de Pontorson.


Louis Burdelot de Pontorson (23 juin 1735 – 3 mars 1797) , est un homme politique français. Avocat au parlement, conseiller du roi et maire de Pontorson, il se fit élire député du bailliage de Coutances le 28 mars 1789. Il siégea à l’Assemblée constituante, sans jamais y prendre la parole, jusqu’au 30 septembre 1791.


Jean-René de Verdun de La Crenne (5 avril 1741 – 3 août 1805) , est un officier de marine et scientifique français des XVIIe et XIXe siècles. Il participe à la guerre de Sept Ans et à la guerre d’indépendance des États-Unis. Son père est mousquetaire à cheval de la garde du roi et capitaine général des Garde-Côtes de Pontorson.


Michel Ange Mangourit (21 août 1752 – 17 février 1829) , est un diplomate et ministre français. Il est nommé lieutenant au bataillon garde-côte de Pontorson de 1770 à 1777.


Auguste-François Angot (25 avril 1763 – 4 juin 1841) , est un homme politique français. Nommé conseil général de la Manche jusqu’à la réforme de l’assemblée départementale de 1833, il est élu représentant du canton de Pontorson entre 1833 et 1839, et préside ce conseil durant cette période.


Abbé François Manet (15 janvier 1764 – 18 juin 1844) , né à Pontorson, est une personnalité religieuse de la Manche, également géographe. Grand érudit d’histoire et de géographie, il publie quelques ouvrages comme Biographie des Malouins célèbres (1824). En 18341, il publie « Histoire de la petite Bretagne ou Bretagne Armorique, éditions E Caruel ».


Auguste Joseph Tribout (24 novembre 1766 – 25 mars 1834) , est un général français de la Révolution et de l’Empire. Le 18 novembre 1793, il est battu par les vendéens à la Bataille de Pontorson.


Jacob François Marola (6 novembre 1769 – 10 juin 1842) , ancien diocèse de Spire et mort le 10 juin 1842 à Filain Haute-Saône, est un général français de la Révolution et de l’Empire. Nommé capitaine le 1er mars 1793, au mois d’août, il fait mettre bas les armes aux insurgés vendéens renfermés dans Pontorson, et au mois de septembre, il pénètre de vive force dans Laval, force les Vendéens à l’évacuer et reçoit un coup de biscaïen à la hanche gauche.


Henri de La Rochejaquelein (30 août 1772 – 28 janvier 1794) , l’un des chefs de l’armée vendéenne au cours des batailles de la Révolution française. Lors de La Virée de Galerne (1793), il était présent à la bataille de Pontorson.


Hippolyte Abraham-Dubois (11 mars 1794 – 3 octobre 1863) , est un homme politique français. À la naissance de la Seconde République, il est élu à l’Assemblée constituante par les électeurs de la Manche, sur une liste de conservateurs et républicains modérés, 7e représentant sur 15, et au conseil général de la Manche pour le canton de Pontorson.


Auguste Chapdelaine (6 janvier 1814 – 26 février 1856) , martyr chrétien, fut vicaire à Boucey.


Théophile Jean Marie Busnel (13 juillet 1843 – 1918) , né à Pontorson, est un illustrateur et graveur breton. Il travaille pour François-Marie Luzel, Émile Souvestre, Paul Féval, Auguste Brizeux et Arthur de La Borderie dont il dessine l’ex-libris « Qui l’aborde rie ».


Émile Lemarié des Landelles (1847 – 1903), peintre du XIXe siècle, né à Pontorson, élève de Gérome et de Pelouse, on le retrouve dans la région de Pont-Aven et de Concarneau de 1875 à 1878. Il s’éteindra en 1903 à St Jean Le Thomas.


Marcel Proust (10 juillet 1871 – 18 novembre 1922) , cite Pontorson dans le premier tome de « À la recherche du temps perdu », « Du côté de chez Swann », dans la troisième partie Noms de pays : le nom, « Questembert, Pontorson, risibles et naïfs, plumes blanches et becs jaunes éparpillés sur la route de ces lieux fluviatiles et poétiques ».


Victor Louis Cuguen (1889 – 1969), peintre né à Pontorson (rue Hervé). Membre de l’académie du Var, il exposa dans de nombreuses galeries de la région de Toulon, en Normandie et en Bretagne.


Raymond Lelièvre (14 septembre 1915 – 2 février 1967) , est un journaliste et éditeur français. D’abord professeur d’histoire et de dessin à Pontorson, Raymond Lelièvre deviendra plus tard journaliste, éditeur et peintre reconnu.