Guischard de la Ménardière

La famille GUISCHARD de Pontorson

Informations recueillies par Olivier Lisein

Titre de noblesse en 1610
Certificats de noblesse en 1666
Crayon généalogique de 1887
Nobiliaire d’Avranches de 1765
Descendance des nobles certifiés en 1666
La branche de la Menardiere
La maison Guischard de la Menardiere
 

TITRE DE NOBLESSE EN 1610[1]

Lettre d’anoblissement de Pierre GUISCHARD Sieur et patron de Villers et du Moullinet demeurant à Pontorchon.

L’Armorial général de Rietstap[2] donne pour cette famille normande :

De gueules à trois grenades d’or[3]

Johannes Baptist Rietstap, qui était Hollandais et ne connaissait pas la région de Pontorson, aura malencontreusement écrit Tillières au lieu de Villières[4].

Carte de Mariette de la Pagerie en 1720
Villiers entre Pontorson et Saint-James

 

CERTIFICAT DE NOBLESSE EN 1666[5]

Parmi les noms, surnoms et demeures des nobles de la Généralité de Caen qui furent certifiés en 1666 par Guy Chamillart, officier royal et avocat général du roi (Louis XIV) au Grand Conseil, ceux demeurant dans la Sergenterie de Saint-James sont :

  1. Jean GUICHARD, demeurand à Villiere, dont la noblesse remonte à 1610 ;
  2. Isaac GUICHARD, demeurant à Pontorson, dont la noblesse remonte à 1610 ;
  3. Pierre GUICHARD, demeurant à Pontorson, dont la noblesse remonte à 1610.

Nicolas GUISCHARD du Moulinet décéda à Aucey[6] le 31 octobre 1665 et fut inhumé le 1er novembre à Sacey.
 

CRAYON GÉNÉALOGIQUE DE 1887[7]

Amédée Du Buisson de Courson proposa en 1887 le crayon généalogique suivant :

Bien que ce crayon soit correct, nous pensons que son auteur fait une confusion entre :

  • Pierre, frère de Jean et Charles, cité noble en 1666 ;
  • Pierre, frère d’Issac, fils de Charles et neveu de Jean, qui n’a pas 12 ans en 1666.

 

NOBILIAIRE D’AVRANCHES DE 1765[8]

Car un nobiliaire d’Avranches, extrait des manuscrits du Dr Pierre Cousin, curé de l’église de Saint-Gervais à Avranches, mentionne explicitement l’un des trois nobles de 1666 :

  • Pierre GUISCHARD docteur en théologie de la sainte faculté de Paris grand maître du collège de Navarre à Paris, qui vivait en 1666, de gueules à trois grenades d’or couronnées la queue en bas.

De gueules à trois grenades d’or couronnées la queue en bas[9]

Pierre GUICHARD, cité noble en 1666, ayant acquis les titres et fonctions de docteur en théologie de la sainte faculté de Paris, de Grand Maître du collège de Navarre à Paris, de conseiller, aumônier et professeur du Roy en théologie en l’université de Paris, et de grand archidiacre et chanoine de l’Eglise et Cathédrale d’Avranches, aura voulu se distinguer de ses deux frères, Jean et Charles, en couronnant les grenades du blason familial.
C’est ce qu’on appelle une brisure en Héraldique.

 

DESCENDANCE DES NOBLES CERTIFIÉS EN 1666

1) Jean GUICHARD, écuyer, Sieur et patron de Villiers, cité noble en 1666
Jean GUICHARD, écuyer, Sieur et patron de Villiers épousa le 7 novembre 1651 à Villiers-le-Pré[10] damoiselle Geneviève de CAMPION fille de feu Jean de CAMPION, écuyer Sieur d’Aubigny de la paroisse de Sainte-Suzanne, dont à Villiers-le-Pré :

1 – Nicolas, probablement baptisé le 11 septembre 1652, décéda le 12 septembre 1652, tandis que sa mère, Geneviève de CAMPION décéda en couches le 11 septembre 1652.

Veuf, il épousa en secondes noces le 1er avril 1669, avec dispense de deux bans et même dispense du caresme, en la chapelle du Pré Henry paroisse de La Fresnais, évêché de Dol, Renée Marie RAHIER , fille de noble homme Toussaint RAHIER[11] Sieur du Pré Henry et des Croix et de demoiselle Françoise de LESCU, dont :

2 – Jean Mathurin, baptisé le 2 mai 1671[12]. Ecuyer Seigneur et patron de Villiers, patron honoraire de la Croix, fils de défunt Jean Guischard et de noble dame Renée Marie Rahier, il épousa à Pontorson le 10 juillet 1696 Anne Julienne GUISCHARD, fille de son cousin germain Isaac GUISCHARD, après avoir obtenu dispense de consanguinité du second au tiers degré.

2) Isaac GUICHARD, écuyer, Sieur de Caugé, cité noble en 1666

Isaac GUISCHARD, écuyer, Sieur de Caugé[13] de Pontorson, épousa le 18 novembre 1668[14] dans la chapelle de Saint-Cosme et Saint-Damien dans le village de Brée en la paroisse de Tanis, damoiselle Magdeleine Anne LE ROY de la paroisse de Notre Dame des Champs, faubourg d’Avranches. En 1683[15], une assignation fut commise à la requête d’Isaac GUISCHARD, écuyer, sieur de Caugé, époux de Madeleine LE ROY, fille et héritière de Louis LE ROY, écuyer, sieur du manoir de Brée, contré Jean et François NEPVEU, tenants du fief de La Binolayes, de la paroisse de Saint-Laurent-Terrgaste.

Carte de Mariette de la Pagerie en 1720
Caugé à l’est de Pontorson

De leur union sont issus à Pontorson[16] :

  1. Jacques Louis, baptisé le 12 avril 1670 (ss : Louis Le Roy écuyer Sieur du Manoüer et noble dame Jacqueline Guyschard femme de François Artur écuyer Sieur du Meslier). Le 25 août 1685 a été inhumé dans l’église le corps de Jacques Louis Guyschard écuyer Sieur de la Menardiere, âgé d’environ 14 ans.
  2. Pierre, baptisé le 6 septembre 1671 (ss : Pierre Guischard docteur, conseiller, aumonier et professeur du Roy en théologie en l’université de Paris, grand Maistre de Navarre et grand Archidiacre et chanoine de l’Eglise et Cathédrale d’Avranches, et noble dame Marie Guischard dame de Godefroy).
  3. Rolland François, baptisé le 24 septembre 1672 (ss : Rolland Le Roy écuyer Sieur de Brée et noble dame Françoise Brunet femme de Louis Tardif écuyer Sieur de Moydré vice baillif de Costentin et Mortaing).
  4. Anne Julienne, baptisée le 26 novembre 1673 (ss : Pierre Guischard écuyer Sieur de la Ménardière et noble Dame Julienne Meslet femme de Charles Guiton écuyer Sieur de Biars).
  5. Jeanne Marie, baptisée le 5 mars 1675 (ss : Jean Guyschard écuyer Seigneur et patron de Villiers et noble dame Marie Thérèse de Vavignier).
  6. Jacques, baptisé le 4 septembre 1676 (ss : Jacques de Verdun écuyer Sieur de la Cranne résident en la paroisse d’Aucé et noble dame Maurie Guyschard veuve de défunt Estienne du Buat écuyer Seigneur et patron du Buat). Le 9 décembre 1679 a été inhumé dans l’église le corps de Jacques Guyschard écuyer, âgé d’environ 4 ans.
  7. Anne Julienne, baptisée le 24 janvier 1678 (ss : Guillaume de la Brouaize écuyer Sieur du Mesnil Ozenne conseiller procureur du Roy au Bailliage et Vicomté d’Avranches et noble dame Julianne Meslet femme de Charles Guitton écuyer Sieur de Biards). Noble damoiselle Anne Julienne Guischard, fille de défunt Isaac Guischard Seigneur de Cogé et de noble dame Anne Magdeleine Le Roy, épousa à Pontorson le 10 juillet 1696 Jean Maturin GUISCHARD écuyer Seigneur et patron de Villiers, patron honoraire de la Croix, fils de défunt Jean Guischard et de noble dame Renée Marie Rahier, après avoir obtenu dispense de consanguinité du second au tiers degré. Elle décéda subitement à Villiers-le-Pré le 14 mai 1705 et son corps fut inhumé dans le chœur de l’église dudit lieu.
  8. Nicolas, baptisé le 24 avril 1679 (ss : Nicolas Philippes écuyer Sieur de Forges et damoiselle Elisabeth de St Genys).
  9. Charles, baptisé le 9 avril 1681 (ss : Charles Guitton écuyer Sieur de Biard de la paroisse d’Argouges et noble Dame Hélène de St Genys veuve de Gabriel Artur écuyer vivant Sieur du Ronceray procureur du Roy à Pontorson et St James).
  10. François, baptisé le 4 novembre 1683, futur héritier de la Ménardière.
  11. Louis Jacques, baptisé le 17 juin 1685 (ss : Jacques de Verdun écuyer Sieur de la Crenne et noble dame Louise Agnès Le Mercier épouse Guillaume de la Broize écuyer Sieur du Mesnil Ozenne conseiller et procureur du Roy au Bailliage d’Avranches). Le 8 novembre 1688 a été inhumé dans l’église, à la porte du cœur, le corps de Jacques Guyschard écuyer, âgé d’environ 4 ans.
  12. Françoise Anne, baptisée le 12 février 1688 (ss : François Alexandre Le Roy écuyer Sieur de Brée Tanis et damoiselle Anne Julienne Guischard).
  13. Hélène, baptisée le 17 juin 1690 (ss : Pierre Jean Besnard écuyer Sieur de la Luzerne et damoiselle Hélène Artur damoiselle du Meslier).

Le 16 janvier 1696 fut inhumé dans l’église de Pontorson à côté gauche de feu madame Cogé son épouse, la personne d’Isaac GUICHARD, écuyer Sieur de Cogé, la dite inhumation faite par le Sr curé de Villiers où ont assisté plusieurs nobles.
 

LA BRANCHE DE LA MÉNARDIÈRE

La Ménardière est un hameau situé dans la commune de Carnet, à moins de 5km de Villiers-le-Pré.

Comparaison entre la carte IGN et la carte de Cassini en 1768[17]
La Menardiere entre Argouges et Carnet

Charles GUISCHARD écuyer, Sieur de la Ménardière, mort avant 1666 

Charles GUYCHART, écuyer, Sieur de la Menardiere de la paroisse de Villiers, second fils du seigneur de la dite paroisse, épousa à Saint-Aubin[18] le 1er juillet 1642 Louise de POILVILAIN, fille et seule héritière de feu Jacques de POILVILAIN, Sieur des Landes, et de Louise de MARCHE de la paroisse de Saint-Aubin, dont sont issus :

  1. Isaac, cité noble en 1666. En 1677, une sentence fut obtenue au bailliage d’Avranches par Isaac GUISCHARD, écuyer, Sieur de Caugé, fils et héritier des sieur et demoiselle de la Ménardière, condamnant M. de Moidrey à passer titre nouveau de rente[19].
  2. Marie, épousa à Pontorson le 16 juillet 1669 Messire Jacques de GODEFROY écuyer, chevalier des ordres de Notre Dame du Mont Carmel et de Saint-Lazare.
  3. Anne Marie, épousa à Pontorson le 2 mai 1679 Paul de BRUNES écuyer Seigneur de Monloy et autres lieux de la paroisse de Pleine Fougère, évêché de Dol.
  4. Pierre, né vers 1655. Le 26 novembre 1673, Pierre Guischard écuyer Sieur de la Ménardière fut choisi comme parrain de la fille aînée de son frère Isaac Guischard.
    Le 9 juin 1676 a été inhumé dans l’église de Pontorson, proche l’autel du Saint-Rosaire du côté de l’évangile, le corps de Pierre GUYSCHARD, écuyer, Sieur de la Ménardière, âgé d’environ 21 ans.
  5. Renée, baptisée à Pontorson le 4 octobre 1655 (ss : Gabriel Artur écuyer Sieur du Roncerey et Demoiselle Renée de Keraly femme de Louis de Marsbodin écuyer Sieur de Vauvert et Vicomte de Pontorson et St James). Citée damoiselle des Vallées, c’est peut-être elle qui épousa à Pontorson le 24 octobre 1674 François TESSON écuyer Sieur de la Gilberdiere de la paroisse de Lolif.

Mademoiselle de la Menardiere décéda à Aucey[20] le 20 avril 1666 et fut inhumée en l’église Notre Dame de Pontorson.

 

LA MAISON GUISCHARD DE LA MÉNARDIÈRE

La maison Guischard de la Menardière, appelée Maison Romane, fut refaite en hôtel particulier par François en 1719, quand les ailes furent ajoutées.

Les anciens remparts de Pontorson[21]
Au centre ville la maison Guischard de la Ménardière – La porte de Caugé au sud-est

Nous pouvons encore voir aujourd’hui, un linteau de pierre intégré dans la façade côté jardin de la maison Guischard, située rue Saint-Michel à Pontorson :

Le blason et le centre du linteau ont probablement été burinés par les révolutionnaires, mais l’inscription est intacte.

Fait Bâtir Par François GUISCHARD… de la Menardiere 1719

François GUISCHARD, écuyer, Sieur de la Ménardière

François GUISCHARD fut baptisé à Pontorson le 4 novembre 1683, fils d’Isaac GUISCHARD, écuyer, Sieur de Caugé et de noble dame Anne Magdeleine LE ROY (ss : Nicolas Guiton, écuyer, Sieur de la Vilberge et noble dame Françoise Artur, femme de Charles de Marsbodin, écuyer, Sieur de Saint-Mores, conseiller du Roy et Vicomte de Pontorson).

1683 Baptême de François GUISCHARD

C’est suite au décès le 25 août 1685 de son frère aîné, Jacques Louis, écuyer Sieur de la Menardiere, âgé d’environ 14 ans et fils aîné d’Isaac GUISCHARD, Sieur de Caugé, que François hérita de la Menardiere.

François GUISCHARD, écuyer, Sieur de la Menardiere, fils de feu Isaac GUISCHARD, écuyer, Seigneur de Cogée et de noble dame Magdeleine Anne LE ROY, épousa à Pontorson le 21 février 1702[22], ayant obtenu dispense du deuxième ban, noble demoiselle Elisabeth ARTUR du Ronceré, fille de feu Gabriel ARTUR, écuyer, Sieur de Ronceray et de la Villarmoie et de noble dame Hélène de ST GENIS.

Leurs convenances de mariage[23] furent établies devant les tabellions royaux le 8 février 1702.
Les frères de la future épouse apportèrent en dot une terre nommée la Besnaye située dans la paroisse de Muée contenant 52 vergées tant en pré qu’en terre labourable, ainsi que plusieurs rentes pour un total de 3 000 livres.

De leur union sont issus à Pontorson[24] :

  1. Catherine, baptisée le 25 octobre 1702, elle décéda le 12 mars 1703.
  2. Gabriel, baptisé le 9 décembre 1704.
  3. Madeleine Françoise Elisabeth, baptisée le 20 avril 1706 (ss : Charles Guischard, écuyer, seigneur d’Aucé), épousa à Pontorson en juillet 1726 Pierre Auguste PHILIPPES, écuyer, Sieur de Villeneuve, de la paroisse de Pontorson. Elle décéda à Pontorson âgée d’environ 21 ans et fut inhumée dans l’église, à côté de l’autel du Rosaire, le 24 août 1727.
  4. Hélène Angélique, baptisée le 8 mars 1708 (ss : Jean Mathurin Guischard, écuyer, seigneur de Villiers), citée damoiselle de la Menardiere lorsqu’elle épousa à Pontorson le 16 novembre 1734 Louis de VERDUN, écuyer, Seigneur de la Cour du Bois et autres lieux, originaire de la paroisse de Wesin et habitant celle de Cormeray.

Le 2 mars 1734 a été inhumé dans l’église de Pontorson, proche de la porte du chœur, le corps de François GUISCHARD, écuyer, Sieur de la Menardiere, âgé de 51 ans.


Informations recueillies par Olivier Lisein

[1] Bibliothèque Nationale de France, Département des manuscrits, Cabinet des titres 754.
[2] La seconde édition, publiée en deux volumes en 1884 et 1887, contient plus de cent mille descriptions d’armoiries de toute l’Europe.
[3][9] Blason dessiné par Damien Breuls de Tiecken.
[4] En 1956, Villiers prend officiellement le nom de Villiers-le-Pré.
[5] Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Français 11927.
[6][20] Registres paroissiaux d’Aucey-la-Plaine.
[7] Généralité de Caen, recherche de la noblesse, faite par ordre du roi (Louis XIV) en 1666 et années suivantes, par messire Guy Chamillart, intendant, publiée intégralement et pour la première fois d’après plusieurs copies manuscrites anciennes par un membre de la Société des antiquaires de Normandie, Tome second, Caen, 1887, p.634.
[8] Avranches, Bibliothèque patrimoniale, Mélanges Pierre Cousin, ms 185, Nobiliaire d’Avranches, f°164.
[10] Registres paroissiaux de Villiers-le-Pré.
[11] Baptisée le 7 février 1635 à La Fresnais.
[12] Acte perdu dans les registres paroissiaux de Villiers-le-Pré.
[13] Hameau de Pontorson.
[14][16][22][24] Registres paroissiaux de Pontorson.
[15][19] D’après Sylvie Pôtel, https://gw.geneanet.org/sypotel?n=guischard&oc=&p=isaac.
[17] https://remonterletemps.ign.fr.
[18] Registres paroissiaux de Saint-Aubin-de-Terregatte.
[21] http://remparts-de-normandie.eklablog.com/les-remparts-de-pontorson-manche-a126951940.
[23] Archives départementales de la Manche à Saint-Lô, Notariat de Saint-James, 5 E 9445.